foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto foto
RESTEZ INFORME
Partager sur

Le film


TÔLIER

TÔLIER Profil général:

Le tôlier est un ouvrier polyvalent capable d’exécuter toutes les activités de tôlerie et de préparer un véhicule en vue de le repeindre au pistolet.
Tâches:

La réparation d’une carrosserie automobile exige les compétences de trois métiers différents: tôlier, préparateur et peintre. Dans ce profil nous parlerons du tôlier et du préparateur.

Tôlier, qui doit pouvoir exécuter les tâches suivantes:
  • réparer la tôlerie – Déposer les pièces vissées qui peuvent gêner le débosselage et la peinture;
  • déposer et reposer les vitres et garnitures intérieures;
  • débosseler les parties abîmées de la carrosserie sans devoir remplacer les pièces, planer et éliminer les petites déformations;
  • remplacer certaines pièces de carrosserie par des pièces neuves.

Préparateur, qui doit pouvoir exécuter les tâches suivantes:
  •     mastiquer et poncer les surfaces à peindre;
  •     assurer la finition des jointures et soudures des surfaces à peindre;
  •     masquer les parties à ne pas peindre.


Compétences et connaissances
  • connaissances des principes de la technique automobile, en particulier châssis et carrosserie;
  • connaissances de la tôlerie et du redressement des véhicules accidentés;
  •  connaissances des matières premières utilisées dans la construction automobile;
  • posséder de bonnes notions d’électricité et d’électronique;
  • savoir lire un schéma électrique;
  • connaissances des travaux de préparation avant peinture, des produits à utiliser et des peintures modernes;
  • savoir interpréter les informations techniques;
  • savoir utiliser un ordinateur;
  • savoir utiliser les appareils de mesures et de redressement ainsi que les outils divers de carrosserie;
  • connaissances des réglementations et lois se rapportant au métier: environnement, recyclage, …
  • être attentif à la sécurité et à l’hygiène.

Personnalité:
Un tôlier (réparateur en carrosserie):
  • doit se tenir informé de l’évolution de l’automobile ainsi que de l’équipement et de l’outillage se rapportant à son métier;
  • a le sens de la communication et posséde des qualités d’organisateur;
  • est soucieux de la qualité de son travail et est sensible à l’esthétique;
  • travaille d’une façon méticuleuse, propre, précise et la plus économique possible;
  • est attentif à la santé, l’hygiène et l’environnement.
  •  

Possibilités de carrière:

Dans les grandes entreprises, il est possible de commencer par le métier de ponceur- préparateur et, par formation interne, de devenir peintre. On peut également débuter comme dégarnisseur-monteur et évoluer vers tôlier.

Par l’expérience et des formations complémentaires, on peut acquérir des responsabilités et devenir chef d’équipe, chef d’atelier et même chef du département carrosserie. Par contre, dans les petites entreprises, le tôlier est souvent polyvalent et exerce donc les trois métiers ce qui peut aussi être enrichissant.

Peintre

Peintre Profil général:

Dès que le tôlier a terminé ses travaux de carrosserie, le peintre mastique, ponce et prépare le véhicule pour les travaux de peinture.
Tâches:

Le peintre doit posséder des notions de tôlerie. Le peintre a souvent deux métiers: préparateur (avant peinture) et peintre à proprement parler.

Il doit pouvoir réaliser les tâches suivantes:
  • préparer les produits de peinture (mélanger, diluer, composer les couleurs);
  • appliquer, à l’aide d’un pistolet, les couches de fond, de peinture et souvent de verni;
  • assurer les finitions: polir, lustrer, parfois simoniser pour remettre un véhicule impeccable au client;
  • assurer l’entretien du matériel de pistolage, accessoires et parfois de la cabine de peinture.


Compétences et connaissances
  • connaissances de la tôlerie et des principes de redressement d’un véhicule accidenté;
  • connaissances de la technique automobile, principalement de la carrosserie;
  • posséder des notions d’électricité et d’électronique pour pouvoir lire un schéma;
  • connaissances des produits et matières utilisées;
  • pouvoir utiliser tous les appareils et outils nécessaires à son métier;
  • savoir interpréter les informations techniques et utiliser un ordinateur;
  • connaître les réglementations concernant la santé, l’hygiène, la sécurité et l’environnement.


Personnalité:

Un peintre (réparateur en carrosserie):

  • travaille d’une manière précise, méticuleuse et économique;
  • est très soucieux de la qualité de son travail et posséder le sens de l’esthétique;
  • se soucie de l’environnement et respecte les consignes de santé et d’hygiène pour lui et ses collègues;
  • est conscient qu’il doit continuellement se recycler;
  • est communicatif, organisateur et doit pouvoir travailler seul ou en équipe.


Possibilités de carrière:

Dans les grandes entreprises, on peut débuter comme préparateur et évoluer vers peintre. On peut aussi débuter comme garnisseur-démonteur et évoluer vers préparateur et ensuite peintre. Pour ceux qui ont de la volonté et de l’ambition, il y a aussi moyen de devenir responsable d’une équipe, voire chef d’atelier ou responsable de département et pourquoi pas réceptionniste-accidents?

Informations sur les formations

Formation

La technique automobile te passionne? Choisis la bonne formation et assure ton avenir!

Si tu as moins de 18 ans, tu peux suivre une formation dans l’enseignement secondaire technique ou professionnel de plein exercice. Si tu es plus manuel, tu peux aussi choisir d’alterner travail et formation en optant pour le CEFA ou pour l’apprentissage.

Après tes 18 ans, tu peux bien sûr continuer à étudier à temps plein et entamer une formation de l’enseignement supérieur.

Et si tu travailles, tu peux aussi parfaire tes connaissances grâce à la formation continue. Les enseignants ont, eux aussi, une foule de possibilités pour continuer à apprendre.

Enseignement technique

Tu es fasciné par les technologies, mais tu estimes que ta formation doit aussi comporter une bonne dose de connaissances générales ?

Une formation au niveau de l’enseignement technique, t’offrira vraiment beaucoup de portes. Es-tu un mordu de technique, et préfères-tu une orientation en rapport avec les voitures et la technologie?

Alors, deux possibilités s'ouvrent à toi :

l’ETT ou l'enseignement technique de transition, qui te prépare à des études supérieures;

l'ETQ ou l’enseignement technique de qualification : des études davantage axées sur l’expérience concrète et l’apprentissage d’un métier, grâce auxquelles tu pourras directement te lancer sur le marché du travail après avoir terminé ton troisième degré (mais qui te permettent également d’entamer des études supérieures, p.ex. le bachelor (ancien graduat) en « Technique automobile ».
Après ton troisième degré, tu peux encore suivre une 7e année de spécialisation (aussi bien au niveau de l’enseignement technique, qu’au niveau de l’enseignement professionnel).

Nous décrivons sur ce site les options qui mènent vers une profession dans le secteur automobile.


Plus d'info

Quelles orientations puis-je suivre dans l’enseignement secondaire technique (EST)?



Estime-t’en heureux, car il existe pas mal d’orientations taillées sur mesure pour toi. Tu trouveras sur cette page les orientations scolaires envisageables pour les mordus de la technique automobile.
Si tu veux en savoir plus sur l’une des orientations énumérées, clique sur le nom de l’orientation.

Enseignement technique de qualification (ETQ)

DEUXIEME DEGRE
Secteur : industrie

Groupe : mécanique
Electromécanique
Mécanique automobile

TROISIEME DEGRE
Secteur : industrie

Groupe : mécanique des moteurs
Technicien de l’automobile

SEPTIÈME ANNÉE DE SPÉCIALISATION

Technicien moteurs diesel et injection
Electricité et éléctronique de l’automobile

Enseignement professionnel

Tu es fasciné par les systèmes mécaniques, électriques, électroniques… Alors, ta place est dans l'enseignement secondaire professionnel.

L'enseignement professionnel prépare à l'exercice d'un métier mais permet aussi d'accéder aux études supérieures.

Les formations de l'enseignement secondaire professionnel :

  •     t'apprennent un métier par la pratique
  •     font de toi un professionnel expérimenté
  •     débouchent sur des tas de spécialisations


Plus d'info

quelles orientations puis-je suivre dans l’enseignement professionnel (EP) ?



Dans l’EP, tu apprends un métier. Tu choisis ta formation en fonction du métier qui t’intéresse le plus. Si tu es passionné par la technique et par tout ce qui a trait aux voitures, il vaut peut-être mieux choisir l’une des options ci-dessous.

Si tu veux en savoir plus sur l’une des orientations énumérées, clique sur son nom.

DEUXIEME DEGRE
Secteur : industrie

Groupe : mécanique
Mécanicien polyvalent
Mécanique garage


TROISIEME DEGRE
Secteur : industrie

Groupe : mécanique des moteurs
Mécanicien garagiste

Groupe : métal
Carrossier
reportage

Secteur : construction

Groupe : construction
Conducteur d’engins de chantier

Septième année de type B

Electricité et électronique de l’automobile
Mécanicien automobile
Mécanicien des moteurs diesel et engins hydrauliques pneumatique
Techniques spécialisées de carrosserie

Formation en alternance

Les centres d’éducation et de formation en alternance ont été créés pour ceux qui veulent combiner les études et l’exercice du métier. Quand on étudie en alternance, on fait d’une pierre deux coups.
(Mais tu peux également opter pour le système de l’Apprentissage).

Dans les centres d’éducation et de formation en alternance, tu suis 15 h par semaine de cours pratiques, techniques et généraux. Le reste de la semaine, tu peux travailler en entreprise en percevant une indemnité de formation.

Tu seras admis si tu as seize ans ou si, à quinze ans, tu as déjà suivi régulièrement une deuxième année d’enseignement secondaire de plein exercice.
Tu obtiendras le même diplôme que dans le plein exercice.


Plus d'info

quelles orientations puis-je suivre au CEFA?



Le CEFA te propose une liste avec des options de base, mais les centres peuvent te proposer un trajet «plus personnalisé», composé de modules différents (chaque fois couronnés par un certificat).

Les options de base menant à une profession dans le secteur automobile, se trouvent pour la plupart sous le groupe «industrie».

  •     Aide mécanicien cycles et petits moteurs
  •     Monteur de pneus – aligneur
  •     Peintre en carrosserie
  •     Tôlier/Tôlière en carrosserie
  •     Aide-mécanicien garagiste

Mais le CEFA (éventuellement en collabaration avec d’autres opérateurs de formation) te propose également les formations de :
  •     Mécanicien auto
  •     Mécanicien camion
  •     Mécanicien motos
  •     Mécanicien, cycles (ou: “Cycles, motos et petits engines) reportage
  •     Réparation et entretien du petit et gros outillage motorisé.
  •     Magasinier (pour le secteur automobile)
  •     Monteur en pneumatique
  •     Démonteur de voitures – trieur
  •     Maintenance d’engins hydrauliques et pneumatiques reportage

Tu peux acquérir une attestation de compétences professionnelles ou un certificat de qualification de 6° et 7° professionnelle. Tu peux aussi suivre une formation modulable jusqu'à la certification.

Un conseiller à l’insertion t’aidera à dessiner ton trajet personnel.

Bien sur la pratique professionnelle constitue un élément essentiel de la formation au CEFA. Tu auras également des cours en technologie (mécanique/électricité), en mathématiques appliquées, en expression, en communication et en socialisation.

Tu travailles dans un atelier équipé où les formateurs et les jeunes s'impliquent. Pendant 3 jours par semaine, tu travailles en entreprise, par une Convention d'insertion socioprofessionnelle (CISP, de 15 à 18 ans), un Contrats d'apprentissage industriel (CAI, de 15 à 21 ans) ou une Convention Emploi-Formation (A.R. 495, + de 18 ans).

Pour plus d’informations sur la formation en alternance : voir www.sysfal.be

Apprentissage

Impatient de commencer à réparer des voitures? Et de gagner ta vie? Dans ce cas, la formation des classes moyennes organisée par l’Institut de formation en alternance pour les petites et moyennes entreprises est peut-être ce qu’il te faut.

La formule «apprentissage» te permet d’aller travailler dans une PME tout en suivant des cours pendant un jour à un jour et demi par semaine. Elle t’est accessible dès 15 ans accomplis ou si tu as suivi le premier degré commun ou réussi dans le premier degré professionnel (pour les métiers automobiles), ou si tu as réussi dans le premier degré commun ou trois années professionnelles (pour devenir garagiste-réparateur). Elle débouche sur un certificat de qualification. La durée habituelle du contrat d’apprentissage est de 3 ans.

Tu travailles dans une entreprise pendant 3,5 (1ère année) ou 4 (2ème et 3ème année) jours par semaine.Le délégué à la tutelle de l’IFAPME t’aidera à trouver un patron-formateur. Un tuteur au sein de ton entreprise est chargé de ta formation pratique.Le reste du temps (donc maximum 1,5 jour) tu suis des cours généraux et techniques dans un des 9 centres de formation répartis sur 14 sites couvrant toute la Wallonie.Tu touches une allocation mensuelle de 203 (1ère année), 271,09 (2ème année) ou 352,4 euros (3ème année).

Sous certaines conditions en rapport avec ton parcours scolaire, tu peux également suivre la formation de chef d’entreprise. (Mais tu peux également opter pour le système de la formation en alternance par le CEFA).


Plus d'info

quelles orientations puis-je suivre?



C'est en tout plus de 200 professions qui sont accessibles par la formule de l'apprentissage. Quand tu es passionné par tout ce qui roule, les formations suivantes t’intéresseront peut-être :

  •     garagiste-réparateur;
  •     mécanicien de motocyclettes;
  •     mécanicien de cycles;
  •     mécanicien de cyclomoteurs;
  •     mécanicien de tracteurs et machines agricoles et horticoles;
  •     constructeur-installateur-réparateur de machines diverses;
  •     rectifieur de moteurs;
  •     accessoiriste d'automobiles;
  •     carrossier-réparateur reportage;
  •     constructeur et réparateur de radiateurs d'autos.

Tu trouves plus d”informations sur www.ifapme.be ou tu peux appeler le numéro vert 0800 97 124

Enseignement superieur

Passionné par tout ce qui roule, tu n’es pas encore fatigué d’étudier après le secondaire ? Alors l’enseignement supérieur t’offre diverses possiblités.

En tout cas, une formation supérieure technique t’offre de belles perspectives d’avenir. Le secteur automobile est continuellement à la recherche d’employés hautement qualifiés, qui sont à la hauteur des derniers développements techniques.

Tu as le choix entre une formation de base plus axée sur la pratique (le bachelor professionnel) ou une formation de base plus axée sur la théorie (le bachelor académique).
Après, tu peux parfaire tes connaissances en suivant une formation du type « master »

Pour pouvoir entamer des études supérieures, tu dois avoir en poche le diplôme de fin d’études de l’enseignement secondaire (CESS – Certificat d’enseignement secondaire supérieur). Dans l’enseignement général et technique, tu décroches ce diplôme après ta sixième année. Dans l’enseignement professionnel, tu ne reçois qu’un certificat après ta sixième année. Pour obtenir ton diplôme de l’enseignement secondaire supérieur, tu dois d’abord faire une septième année de spécialisation.


Plus d'info

quelles orientations puis-je suivre?



D’abord tu suis une formation de base de 2 ou 3 ans (tu dois collectionner 180 crédits).
Tu as le choix entre une formation de base plus axée sur la pratique (le bachelor professionnel) ou une formation de base plus axée sur la théorie (le bachelor académique).
Les bachelor professionnels (= l’ancien enseignement supérieur du type court ou graduat) sont en principe organisés par les hautes écoles. Les bachelors académiques (l’ancienne "candidature") sont organisés par les universités.

Après, tu peux parfaire tes connaissances en suivant une formation du type « master » qui correspond à ton bachelor. Les formations master sont organisées par les hautes écoles ou les universités. Une formation master comprend au moins 60 crédits et dure 1 à 2 ans.
Et, si tu n’es pas encore fatigué d’étudier après ton master, tu peux toujours suivre une formation hyper-spécialisée « master-après-master. Ou tu peux évidemment aller au travail, et parfaire tes connaissances en suivant l’une ou l’autre formation continue.

Nous te présentons ci-après les orientations qui t’offrent de belles perspectives d’avenir dans le secteur automobile:

  •     bachelor professionnel Automobile (option mécatronique ou expertise);
  •     bachelor professionnel – autres orientations techniques;
  •     bachelor académique sciences de l’ingénieur;
  •     master in automotive engineering;
  •     master – sciences de l’ingénieur.

Form continue

Peu de secteurs évoluent aussi rapidement que le secteur automobile. C’est passionnant, bien sûr, mais cela signifie aussi qu’il faut toujours continuer à apprendre pour éviter de se retrouver désespérément à la traîne. Il existe heureusement de très nombreuses possibilités de formation continue pour les ouvriers.

Tu travailles dans un autre secteur, ou tu es demandeur d’emploi, et tu te verrais bien travailler dans le monde de l’automobile?

De nombreuses perspectives s’offrent à toi pour devenir un technicien ou une technicienne automobile qualifié(e).


Plus d'info

formation continue pour les travailleurs du secteur automobile



Lorsque tu travailles déjà dans le secteur automobile, tu le sais mieux que quiconque : il faut continuer à apprendre, toute sa vie. Mais heureusement, il y a pas mal de possibilités pour ceux qui désirent à se former continuellement.

EDUCAM

Les formations EDUCAM

EDUCAM est le centre de formation pour les secteurs garage, carrosserie, commerce de métaux/récupération de métaux et métaux précieux. EDUCAM veille au maintien à niveau des compétences.

Le centre EDUCAM assure lui-même des recyclages ou se porte garant de la qualité des formations d’autres établissements. Ainsi, le centre Autoform (voir www.autoform.be) est un des opérateurs de formation pour EDUCAM

EDUCAM offre des formations en électronique automobile spécialisée, ABS, pneus et roues, gestion des moteurs, dépannage, carrosserie… bref, le nec plus ultra. Sans oublier les formations sur la sécurité et l’environnement.

En tant que travailleur, tu ne peux pas t’adresser toi-même directement à EDUCAM pour t’inscrire pour une formation. C’est ton employeur qui doit le faire pour toi.

Tu trouves l’offre de formations EDUCAM sur www.educam.be. Ou tu peux appeler 02 778 63 30 pour plus d’infos.


FOREM/BXL FORMATION

Tu veux te recycler ? Alors, va te renseigner auprès de l’Office wallon de la Formation professionnelle et de l’Emploi. Le FOREM propose un certain nombre de formations sur mesure pour les passionnés de technique : des formations auto, logistique, ... Renseigne-toi auprès des services du FOREM le plus proche, ou

FOREM, Administration centrale

Boulevard Tirou 104
6000 Charleroi
Tél: 071/20.65. 64
Fax: 071/20.65.99
www.leforem.be

BXL Formation, Administration centrale

Rue de Stalle 67
1180 Uccle
Tél: 02/371.73.00
Fax: 02/371.75.73
www.bruxellesformation.be

Ces centres du FOREM et de BXL Formation dispensent des formations auto.

L’Enseignement de promotion sociale

Même si tu as déjà un emploi, tu peux suivre l’un ou l’autre module de cours dans l’enseignement de promotion sociale. Pour être admis, il suffit d’être motivé et d’avoir rempli ses obligations scolaires. L’école étudiera avec toi le programme de formation idéal pour toi. Une série de modules te seront présentés sur la base de ta formation antérieure et de tes centres d’intérêt personnels. Le temps que tu consacres à ta formation complémentaire dépend de toi.

En fonction de la formule choisie, tu suivras des cours en journée ou en soirée, pendant la semaine ou le week-end, suivant un horaire intensif ou étalé. A la fin de chaque unité de formation constituant une section, tu recevras une attestation de réussite. Les études sont sanctionnées par des certificats dans l’enseignement secondaire et par des diplômes dans l’enseignement supérieur.

Sur www.enseignement.be/index.php?page=24500&navi=17 tu peux consulter toutes les options possibles, ainsi que les établissements qui les organisent.

ENTREPRISES

Cliquez sur la région souhaitée sur la carte pour obtenir un aperçu des entreprises de carrosserie les plus proches.
provincies Belgie Bruxelles Brabant Flamand Brabant Wallon Liège hainaut Namur Luxembourg Flandre Occidentale Flandre Orientale Le limbourg Anvers

Contact

Cela vous tente, ou vous avez encore des questions ? Faites-le nous savoir et nous vous répondrons aussi rapidement que possible !

vos coordonnées

Questions & remarques

KAREL - 28 ANS - PISTOLEUR

Karel a débuté en tant qu’apprêteur, mais travaille maintenant depuis des années comme pistoleur dans une entreprise de carrosserie renommée ; il nous parle de son métier :

« J’ai toujours su me servir de mes mains...  que ce soit pour trifouiller dans un moteur ou faire des travaux de bricolage en tout genre. Je ne pensais pas à un job dans le secteur automobile, mais mon intérêt est né lors d’une visite chez mon employeur actuel ... J’ai commencé sous contrat d’apprentissage et j’ai pu évoluer après ma formation. Ce que j’aime surtout dans ce métier, c’est qu’il faut de la technique, mais aussi beaucoup de créativité. Une carrosserie parfaitement restaurée ne frise-t-elle pas l’œuvre d’art ?! »

Marie - 23 ANS -Tôlerie

MARIE A CHOISI DES ETUDES QUI, A PREMIERE VUE, NE SONT PAS EVIDENTES POUR LES FILLES, MAIS ELLE A DECOUVERT QUE CE PREJUGE ETAIT FAUX :

« J’ai eu bien du mal à choisir des études... je voulais surtout un métier qui soit un défi, qui m’incite à repousser mes limites. A première vue, le métier de carrossier ne semblait pas être un métier typiquement pour les filles, mais cela s’est révélé être tout à faix faux. Ce métier exige bien de la finesse et du sentiment, il s’agit en fait d’un « art ». Chaque mission a développé mon expérience... j’ai eu l’opportunité de pouvoir commencer via un contrat d’apprentissage. J’ai donc eu la chance d’apprendre progressivement l’art du métier avec les collaborateurs de l’entreprise. La formation continue est une condition absolue dans ce métier, c’est pourquoi le soutien professionnel d’Educam tombe à point nommé. Le plus important est finalement le respect que l’on obtient, l’appréciation du client satisfait de retrouver sa voiture comme neuve... cela continue à me motiver ! »

TOM - 24 ANS - TÔLIER APPRÊTEUR

Tom travaille depuis plusieurs années comme tôlier / apprêteur dans une entreprise de carrosserie renommée ; il nous parle de son métier :

"Ca peut paraître cliché, mais les voitures sont une grande passion de mon enfance...  Les petites voitures Matchbox, les voitures télécommandées... j’adorais ça ! Avec les années, cette passion n’a fait que grandir.  En tant que carrossier, je travaille tous les jours sur des voitures. Ce sont parfois des voitures de sport, mais j’apprécie autant de travailler sur une voiture familiale « ordinaire ». C’est un job très diversifié… j’apprends des choses tous les jours, enfin bref : si c’était à refaire, je choisirais la même formation et le même métier sans hésiter!"

MICHIEL - 26 ANS - CARROSSIER A BRUXELLES

« Cela fait déjà trois ans que Michiel travaille comme carrossier à Bruxelles »

« J’ai découvert ce métier sur le tard, la technique et les voitures ne m’intéressaient guère quand j’étais enfant ... mais j’avais de la famille qui travaillait dans la carrosserie et quand j’ai eu l’âge de le faire, j’ai pu faire des jobs de vacances chez eux. C’est ainsi que j’ai atterri dans la branche. Ceci dit, je n’ai aucun regret, la diversité du travail combinée à un salaire attractif, mais surtout la considération du client quand il retrouve sa voiture comme neuve, ça vaut de l’or ! »

En coulisse

Un emploi dans un atelier de carrosserie est très varié. Le processus de récupération prend plusieurs étapes, ci-dessous vous trouverez des galeries de photos sur une tournée à travers les différents départements.

Planning

Tout commence par un bon planning, y compris pour le travail du carrossier

Montage

Le département montage est important lors de la phase initiale (démontage) et finale (montage) d’un projet .

Tôlerie

Après le démontage éventuel, le tôlier redresse ces pièces métalliques et les décabosse.

Preparation

Avant que nous puissions procéder à la peinture au pistolet, la surface doit d’abord être soigneusement polie et nettoyée.

peinture

Une fois que la surface est suffisamment lisse et nettoyée, le peintre au pistolet peut appliquer la peinture dans la cabine.

Finition et nettoyage

Après la peinture au pistolet, la voiture est nettoyée en profondeur et simonisée, de sorte qu’elle paraisse à nouveau comme neuve.

Nous rejoindre

Cela vous tente, ou vous avez encore des questions ? Faites-le nous savoir et nous vous répondrons aussi rapidement que possible !!

votre adresse

vos coordonnées

Oui, je souhaite:

 une visite guidée dans une entreprise de carrosserie.
 rester informé

Questions & remarques